sylvainkerspern@gmail.com
Sylvain Kerspern - dhistoire-et-dart.com
JACQUES STELLA, CATALOGUE
ROME (1622-1634)


Les « camayeux » (1624-1625): le Nouveau Testament
(Scènes - Figures)
* Table générale * Table Stella * Catalogue : *Camayeux; *Succès romains, 1622-1632 ; *Ensemble
Mise en ligne le 10 mars 2017
Camayeux romains. Scènes du Nouveau Testament. - 17 sujets en 25 planches
Après l'Ancien Testament, Stella interprète le Nouveau. Le choix des sujets mériterait à lui seul un examen approfondi. Je me contenterai ici de quelques remarques. Au rebours de ce qu'il fera ensuite, il escamote presque complètement l'enfance du Christ. Seule demeure La Fuite en Égypte (hélas! encore à retouver), puisque, selon la lettre, la scène qui le montre aidant son père dans son atelier doit être rattachée au personnage de saint Joseph, raison pour laquelle je l'intègre à la section qui suit.

L'essentiel tient dans le développement d'histoires multipliant les personnages, étendues, à l'occasion, sur trois planches à rassembler. Stella y met en place les éléments d'un discours expressif, par les attitudes et par le geste, particulièrement étudié, et animé, dans Le lavement de pieds. L'artiste devait en être satisfait, d'ailleurs, puisque il prend soin d'apposer sa signature sur le bassin de la troisième planche, assorti du f (fecit ou faciebat) auquel il a toujours donné le sens le plus fort dans la réalisation de l'image.
Le lavement des pieds, planche 3 avec signature
La critique aura porté une attention plus soutenue à un autre sujet, Le massacre des Innocents, parce qu'il s'insère manifestement dans une séquence reliant deux grandes interprétations du temps, celles de Guido Reni et de Nicolas Poussin. Jacques Thuillier (2006, p. 52) remarque à son propos « qu'il faudra bien discuter quelque jour s'il précède ou accompagne l'illustre tableau du Poussin que conserve Chantilly ». La mise en regard des trois compositions sur cette page devrait nous permettre de répondre à cette question, et d'éventuellement percevoir les rapports naissants entre Jacques et Nicolas.
Stella, comme Poussin, part manifestement du précédent du Guide, peint en 1611 pour San Domenico de Bologne, qu'il devait connaître. L'importance des figures, en nombre réduit mais empêchant le regard d'aller bien loin en profondeur, résume un drame à grande échelle en quelques confrontations individuelles. En isolant l'une d'elle au tout premier plan, Stella semble amorcer le choix de Poussin.

Les deux Français, s'écartant du ballet géométrique de l'Italien qui atténue la violence en jeu au profit du registre pathétique, n'hésitent pas à représenter le sang giclant. Autre point commun absent du modèle bolonais, ils installent un obélisque dans le décor. Le regard de l'un sur l'autre semble clair. Or il est de coutume de placer les « camayeux » en 1624-1625 et si j'ai tendance à penser qu'il faut allonger un peu le temps de leur réalisation, ce serait en amont, non en aval; Stella doit les avoir entrepris peu après son arrivée à Rome en 1622. Poussin, pour sa part, s'installe dans la Ville Éternelle en 1624.

Les datations les plus précoces de son Massacre des Innocents, dont celle de Jacques Thuillier dans son Poussin de 1994, le situeraient vers cette époque. Les arguments avancés par Pierre Rosenberg (Nicolas Poussin. La collection du musée Condé à Chantilly, Paris, 1994, p. 54) me semblent parfaitement convaincants, notamment les rapprochements de son dessin préparatoire (Lille, Musée des Beaux-Arts) avec ceux de Florence et de Milan pour le Martyre de saint Erasme, tableau du Vatican documenté en 1628 : il y a peu de chances pour que le tableau de Chantilly anticipe l'invention de Stella. Force est de constater que, pour cette fois, Poussin aura tiré profit d'une proposition faite par celui qui allait devenir l'un de ses plus fidèles amis.

Notons au passage que ce style graphique griffonné, hachuré, de Poussin rappelle un peu l'une des techniques dont Stella se sert abondamment depuis son séjour florentin, mais qu'il n'emploiera plus guère, par la suite, peut-être en relation avec sa pratique de la gravure qu'il abandonne après 1629. Ce style graphique fonde au demeurant ma conviction que notre artiste a travaillé à la gravure de ces camayeux.

On retrouve une technique approchant dans un gravure sur bois conservée à l'Istituto Nazionale per la Grafica de Rome sous l'attribution à Stella, Le Christ devant Pilate (ci-contre à gauche), mais son emploi semble différent; elle ne recherche pas le contraste des ombres et des lumières avec autant de vigueur - mettant en valeur, en comparaison, la science des blancs des « camayeux » (Noli me tangere à droite). Par ailleurs, je n'en connais pas les dimensions et ne sait donc pas si elles sont semblables, ou non, aux leurs. On peut tout de même rapprocher le type du Christ de celui que lui donne Stella lorsqu'il partage le repas à Emmaüs, et, en conséquence, la mentionner ici, avec les réserves d'usage.

Sylvain Kerspern, Melun, mars 2017

Guido Reni, toile, 268 x 170 cm.
Bologne, Pinacothèque Nationale.
Nicolas Poussin, toile, 147 x 171 cm.
Chantilly, Musée Condé.
Nicolas Poussin, dessin.
Lille, Musée des Beaux-Arts.
Perdu
Annonciation

(citée par Mariette)
La visitation

Exemplaire BNF avec compléments lavés de bleu, lettre:
(en bas)
VISITATIONE DELLA MADONNA A/ S. ELISABETTA.
Env. 30 x 20 cm.
Le massacre des Innocents

Exemplaire avec lettre:
(en bas)
SS. INNOCENTI.
(en bas à droite en plus petit)
I. STELLA IN.
(Avec encadrement de chérubins) 41,6 x 28,4 cm. Boston, Museum Of Fine Arts
(Autre ex. : Ensba)
Le massacre des Innocents

Exemplaire avec lettre:
(en bas)
SS. INNOCENTI.
(en bas à droite en plus petit)
I. STELLA IN.
Env. 30 x 20 cm.
Le massacre des Innocents

Exemplaire sans lettre
Env. 28 x 18 cm.
Perdu
La fuite en Égypte
(citée par Mariette)
Le baptême du Christ

Exemplaire passé en vente chez Christie's en décembre 2013 sans lettre ni cadre, sur papier bleu rehaussé de blanc.
Env. 28 x 18 cm.
(Autre ex. : Paris, Institut Néerlandais, Frist Lugt; - cat. Lyon 2006, n°15 -; les rehauts blancs sont différents)
Le baptême du Christ

Exemplaire BNF avec lettre et cadre, sur papier blanc :
(en bas à gauche)
BATESIMO DEL SIGNORE.
(en bas à droite en plus petit)
I. STELLA IN.
30 x 20 cm.
Le Christ et la Samaritaine

Exemplaire BNF avec lettre et cadre, sur papier blanc complété de lavis bleu:
(en bas à gauche)
CAIM ET ABEL.
(en bas à droite en plus petit)
I. STELLA INV./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Le Christ et la Samaritaine

Exemplaire BNF sans lettre sur papier bleu avec rehauts blancs:
Env. 29 x 19 cm.
Les vierges sages et les vierges folles, en 3 planches de 25 x 36 cm env., sur papier bleu avec rehauts de blanc sans lettre. BNF
La femme adultère

Exemplaire sans lettre passé en vente en Allemagne
Env. 19 x 30 cm.
(Exemplaire sur papier bleu avec rehauts blancs,
Metropolitan Museum)
Les vierges sages et les vierges folles, en 3 planches réunies

Exemplaire BNF avec lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu:
(en haut )
LE CINQVE VERGINI SAVIE. E. LE CINQVE VERGINI MATTE
Les noces de Cana,
en 3 planches de 25 x 36 cm env.,

sur papier bleu avec rehauts de blanc sans lettre.
BNF
Les noces de Cana, en 3 planches réunies

Exemplaire BNF sur papier blanc complété de lavis bleu
La Madeleine aux pieds du Christ chez Simon

Exemplaires BNF :
- avec cadre et complément lavé de bleu;
- sans cadre avec rehauts de blanc
.
Env. 30 x 20 cm.
Lazare et le mauvais riche

Exemplaire BNF avec lettre et cadre, sur papier blanc complété de lavis bleu:
(en bas à gauche)
LAZARO MENDICO.
(en bas à droite en plus petit)
I. STELLA INV./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Le lavement des pieds, en 3 planches de 25 x 36 cm env.
Exemplaire BNF sur papier bleu avec rehauts blancs, avec signature sur la troisième planche.
Le lavement des pieds, en 3 planches réunies
Exemplaire BNF avec lettre et cadre, sur papier blanc complété de lavis bleu:
en haut, CHRISTO CHE LAVA LI PIEDI ALLI APOSTOLI.
Signature sur la bassine de la troisième planche : I. Stella f.
Le lavement des pieds, exemplaire sur papier bleu avec rehauts blancs, planche 3 avec la signature I. Stella f. sur la bassine. Env. 25 x 36 cm. BNF
La Cène, 3 planches de 25 x 36 cm env., sur papier bleu avec rehauts de blanc sans lettre. BNF
Exemplaire BNF avec lettre et cadre, sur papier blanc complété de lavis bleu:
en haut, LA CENA DEL SIGNORE.
La Cène, en 3 planches réunies
Exemplaire BNF sur papier blanc complété de lavis bleu
La flagellation

Exemplaire BNF avec cadre, sur papier blanc complété de lavis bleu
Env. 29 x 19 cm.
Le Christ au Sépulcre

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, SEPOLCRO DEL SIGNORE et en plus petit, I. STELLA IN.
Env. 29 x 19 cm.
Noli me tangere

Exemplaire sans lettre vendu sur Internet. Exemplaire au Getty?
Les pélerins d'Emmaüs

Exemplaire BNF sans lettre ni cadre, sur papier blanc complété de lavis bleu.
Env. 28 x 18 cm.
Jacques Stella?
Le Christ devant Pilate

Rome, I.N.G. (sous cette attribution).
Dimensions inconnues.
Figures du Nouveau Testament. - 23 sujets
Aux différents épisodes des vies de la Vierge et du Christ ci-dessus, Stella ajoute des figures comme autant d'images de dévotion : une série d'évangélistes; une autre d'apôtres; Jésus en Salvator Mundi; Marie en gloire; saint Joseph avec la Vierge et son fils qui l'aide à scier une planche - allusion la croix -; moins attendus, saint Jean Baptiste enfant ornant de fleurs un mouton, motif riche d'avenir chez l'artiste, la Madeleine au désert, enfin sa soeur Marthe triomphant de la tarasque. Ces derniers pourraient, au vrai, être intégrés aux figures de saints et saintes abordées par ailleurs. Toutefois, j'ai pensé devoir faire une distinction entre le temps historique du Christ et celui de son Église à travers les siècles.

Saint Joseph porte un costume propre au courant romanesque toscan, d'aspect moderne comme dans la plupart des sujets de l'Ancien et du Nouveau Testament, ce que le compagnonnage à l'Académie de Saint-Luc avec Cristoforo Roncalli, dit Pomarancio, ou Tempesta pouvait entretenir. Les autres images - le petit saint Jean excepté, bien entendu - développe des recherches en matière de drapé à l'antique; là s'ébauche un des outils principaux de son classicisme à venir.

Ces estampes sont encore le cadre de la mise au point d'un répertoire typologique jusqu'ici peu élaboré, en particulier pour les hommes. Certains types sont déjà éprouvés, tels les vieillards aux longues barbes, revitalisés sur les exemples de Lanfranco, Raphaël ou Michel-Ange. D'autres évoquent Guido Reni (visage rond et lourd), Saraceni (traits aigus), peut-être l'antique (saint Philippe inspiré de bustes de Vitellius?), éventuellement via une transposition moderne.

Ce souci peut l'avoir conduit à s'inspirer de sa propre effigie, qu'il avait déjà insérée dans le Tribut (1621). Front haut, bombé, nez rond, barbiche sont des éléments que l'on trouve dans certains visages des apôtres, et le plus nettement - ce ne peut être un hasard -, pour les deux Jacques et l'évangéliste Luc, patron des peintres. Non qu'il y mette cette stricte intention : l'évangéliste et Jacques le mineur semblent des extrapolations vieillies, comme on peut le voir ci-dessous. Toutefois, c'est un indice important du rapport de Stella au réel dans son travail artistique, qui ne s'est jamais démenti malgré la retenue « classique ».

Sylvain Kerspern, Melun, mars 2017






Saint Jacques le majeur,
« camayeu », détail :
un autoportrait?
Jérôme David d'après Stella, L'assomption, gravure, détail de l'autoportrait de l'inventeur
(vers 1625-1627?).
Autoportrait,
cuivre, 1633.
Madrid, Patrimonio Nacional
Saint Luc,
« camayeu », détail :
une extrapolation?
Saint Jacques le mineur,
« camayeu », détail :
une extrapolation?
Autoportrait avec sa mère,
toile, détail.
Nancy, Musée des Beaux-Arts
(vers 1645?).
Le Christ en gloire

Exemplaire de Lyon (B.M.) avec lettre, sur papier blanc et encadrement d'instruments de martyres:
en bas
IL SALVATORE.
.
Env. 38,5 x 27 cm.
Marie en gloire
(Immaculée Conception)

Exemplaire sur papier bleu avec rehauts blancs sans lettre (Autre exemplaire Bnf : avec lettre sur papier blanc et compléments de lavis bleu,
en bas,
S.MARIA.)
Saint Joseph dans son atelier

Exemplaire BNF avec lettre et cadre, sur papier blanc complété de lavis bleu:
(en bas)
SAN GIOSEPPE.

Env. 30 x 20 cm.
Saint Jean-Baptiste

Exemplaire BNF avec lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu:
en bas à droite,
I. STELLA/ IN ROMA.

Env. 30 x 20 cm.
Sainte Marie-Madeleine

Exemplaire BNF avec lettre et cadre, sur papier blanc avec compléments de lavis bleu:
en bas au centre,
S. MARIA MADALENA.
Env. 30 x 20 cm.
Les évangelistes.
Sainte Marthe

Exemplaire BNF sur papier bleu avec rehauts de blanc sans lettre
Env. 28 x 18 cm.
Saint Jean

Exemplaire BNF avec lettre et cadre, sur papier blanc complété de lavis bleu:
en bas,
SANTO GIOVANNI.
Env. 30 x 20 cm.
Saint Mathieu

Exemplaire BNF avec lettre et cadre, sur papier blanc complété de lavis bleu:
en bas,
SANTO MATTEO.
Env. 30 x 20 cm.
Saint Luc

Exemplaire BNF avec lettre et cadre, sur papier blanc complété de lavis bleu:
en bas,
SANTO LUCA.
Env. 30 x 20 cm.
Saint Marc

Exemplaire BNF avec lettre et cadre, sur papier blanc complété de lavis bleu:
en bas,
SANTO MARCO.
Env. 30 x 20 cm.
Les apôtres (selon l'ordre de la collection Beringhen).
Saint Pierre

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. PIETRO APOST. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Saint Paul

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. PAOLO APOST. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Saint Pierre

Exemplaire « nu », Lyon, B.M., sur papier blanc, détail.
Saint André

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. ANDREA APOST. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Saint André

Exemplaire BNF sans lettre, sur papier bleu avec rehauts blancs.
Env. 28 x 18 cm.
Saint Jean apôtre

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. GIOVANNI APOST. ET EVAN. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Saint Jean apôtre

Exemplaire BNF sans lettre, sur papier bleu avec rehauts blancs.
Env. 28 x 18 cm.
Saint Jacques le Majeur

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. GIACOMO APOST. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Saint Thomas

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. TOMASSO APOST. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Saint Jacques le Majeur

Exemplaire « nu », Lyon, B.M., sur papier blanc, détail.
Saint Jacques le Mineur

Exemplaire « nu », Lyon, B.M., sur papier blanc, détail.
Saint Jacques le Mineur

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. GIACOMO MIN. APOST. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Saint Philippe

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. FILIPPO APOST. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Saint Barthélémy

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. BARTOLOMEO APOST. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Saint Barthélémy

Exemplaire BNF sans lettre, sur papier bleu avec rehauts blancs.
Env. 28 x 18 cm.
Saint Mathieu

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. MATTEO APOST. ET EVAN. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Saint Mathias

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. MATTIA APOST. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Saint Mathias

Exemplaire BNF sans lettre, sur papier bleu avec rehauts blancs.
Env. 28 x 18 cm.
Saint Simon

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. SIMONE APOST. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
Saint Thaddée

Exemplaire BNF avec cadre et lettre, sur papier blanc complété de lavis bleu :
en bas, S. TADDEO APOST. et en plus petit, I. STELLA IN./IN ROMA
Env. 29 x 19 cm.
* Table générale * Table Stella * Catalogue : *Camayeux; *Succès romains, 1622-1632 ; *Ensemble
Vous souhaitez être informé des nouveautés du site? C’est gratuit! Abonnez-vous!
Vous ne souhaitez plus recevoir de nouvelles du site? Non, ce n’est pas payant... Désabonnez-vous...
.

Site hébergé par Ouvaton