Sylvain Kerspern - dhistoire-et-dart.com
JACQUES STELLA, CATALOGUE
À Paris, dernières grandes commandes (1652-1654)


Sommaire de la rubrique Stella - du Catalogue de Jacques - Table générale

Contacts : sylvainkerspern@gmail.com - sylvainkerspern@dhistoire-et-dart.com
Mise en ligne : janvier 2017.
À Paris, dernières grandes commandes, 1652-1654 : préambule.
1652 est l'année du retournement décisif en faveur du roi et de Mazarin, et de l'extinction progressive de la Fronde. Malgré les escarmouches autour et dans Paris même, l'activité reprend. C'est alors - peut-être sur la fin de l'année, selon les évènements - que Le Camus entreprend de contribuer au décor du Carmel parisien, en faisant appel à Stella, Laurent de La Hyre et Charles Le Brun. C'est en travaillant deux ans plus tard au retable des Cordeliers de Provins que notre homme ressent qu'il ne pouvait plus « agir comme autrefois à de grands ouvrages » : il doit renoncer aux grandes commandes.

De cette période datent les premiers témoignages de la formation qu'il donne aux Bouzonnet : l'ex-voto pour Fourvières de Claudine connu par le relevé qu'en fit Mariette, de 1653, et sa gravure du Saint Louis faisant l'aumône d'après Jacques, inspiré du retable de Saint-Germain, en 1654. Cette même année, Stella change de logement au Louvre : dernier cadre où vont se réunir tous les membres de la famille, autour de celui qui fit sa gloire en veillant sur elle.

Sylvain Kerspern, Melun, janvier 2017

prochainement
Oeuvres datées de 1652-1653. Oeuvres datables de 1652-1653.
prochainement
Oeuvres datées de 1654. Oeuvres datables de 1654.
Pour accéder aux notices, cliquez sur les images.


Catalogue Stella - Sommaire de la rubrique Stella - Table générale
Vous souhaitez être informé des nouveautés du site? C’est gratuit! Abonnez-vous!
Vous ne souhaitez plus recevoir de nouvelles du site? Non, ce n’est pas payant... Désabonnez-vous...
.

Site hébergé par Ouvaton